Pourquoi une mère rejette sa fille ?

Mère-fille, des liens forts mais parfois douloureux

La relation entre une maman et son enfant est pleine de défis, de doutes, d’amour aussi. Elle peut parfois être particulièrement difficile, notamment avec les filles. Alors qu’est-ce qui se joue entre une mère et sa fille ? Quels mécanismes entrent en jeu et peuvent provoquer un rejet ?

Une thérapie nécessaire

Ces phénomènes évoqués ci-dessus sont la plupart du temps inconscients. Les histoires se trament sans que les protagonistes ne réalisent les schémas de répétition et de miroirs dont ils sont victimes. Aussi, pour en sortir et parvenir à renouer des liens entre mère et fille, une aide extérieure semble indispensable. Une thérapie pourra aider mère et fille à comprendre l’histoire familiale. Ces dernières pourront également trouver, ensemble ou séparément, les clefs pour repartir sur des bases saines. Les équipes de psychologues de TherHappy sont là pour vous guider dans cette démarche et vous accompagner.

L’histoire de la mère en question

Dans le rejet d’une maman envers son enfant, plus particulièrement sa fille, se joue la propre histoire de la mère. Si celle-ci a été rejetée par sa propre mère lorsqu’elle était petite, elle peut alors être amenée à reproduire ce schéma avec ses propres enfants. La mère peut au contraire avoir eu une maman hyper présente et extrêmement engagée à ses côtés. La peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas faire aussi bien que cette mère, en apparence si parfaite, peut alors provoquer chez elle un rejet de son enfant. La jalousie peut aussi être une cause chez certaines mères ayant peu confiance en elles. En effet, elles peuvent envier leur fille et la rejeter pour se protéger. Les raisons sont diverses et souvent, c’est dans le passé de la mère que l’on trouve la racine de ce rejet pour son enfant.